in

4 personnes pauvres qui ont pris une vengeance sur la vie

Connaissez-vous l'adage qui dit que dans la vie, la roue tourne et que le lendemain n'est jamais certain? Les hasards et vicissitudes de la vie peuvent faire passer quelqu'un de la réussite à l'échec, ou inversement.

 

Installez-vous confortablement tant que vous en avez encore la chance, et regardez combien la vie peut parfois se montrer imprévisible. Car les personnes que vous allez voir aujourd'hui sont passées du jour au lendemain, des bas fonds au plus hauts sommets

À voir aussi :

 

#1 Donald Gould

 L'histoire de cet américain va vous apprendre que la musique peut non seulement adoucir les mœurs mais en plus vous sauver la vie. L'histoire de Donald Gould ce SDF originaire du Michigan, s'est passée en 2015 à Sarasota aux Etats-Unis. Depuis la mort de sa femme en 1998, qui s'en est suivi par la perte de la garde de son fils, il a connu une véritable  descente aux enfers qui a duré plus de 7 ans. Il n'avait ni travail, ni toit, et passait ses journées entières à errer dans les rues. Donald Gould n'avait peut-être pas de situation stable, mais il avait en revanche un talent inouï, il jouait incroyablement bien au piano. Et dès que se présentait l'occasion de jouer devant les gens dans une gare ou dans un autre lieu public, il n'hésitait pas à le faire.

Mais dernièrement, la vie de Donald a pris un tournant imprévu. Un jour, alors que le sans-abri aux longs cheveux, portant un vieux débardeur et une paire de jeans trouée, était en train d'interpréter la chanson « Come Sail Away » de Styx sur un piano public,  une jeune femme émerveillée par sa prestation, s'est arrêtée et s'est mise à le filmer. Il jouait si bien que sa performance a laissé les passants subjugués d'admiration. La femme a ensuite publié la vidéo dans les réseaux sociaux, et depuis la vie de Donald a changé du tout au tout.  

Lorsque la vidéo a fait le tour du net, un vent de solidarité a soufflé dans la vie de Donald, car beaucoup de gens ont été touchés par sa situation et ont décidé de l'aider. Le SDF a pu bénéficier d'un nouveau look, offert généreusement par le barbier local de sa ville, qui lui a rasé la barbe et rafraichi la coupe, ce qui lui a fait beaucoup de bien. 

 Sa détresse est même arrivée à faire réagir des associations caritatives, dont l'une est parvenue à collecter la belle somme de 40 000 dollars pour aider celui qui était, il y a quelques années encore, au service de la marine américaine. Grâce aux dons et au soutien reçus, le pianiste a pu tourner la page et changer sa vie en mieux.

1 point
Upvote Downvote

#2 Emily Zamourka

Emily Zamourka, est d'origine russe. Elle a grandi avec la musique classique et a été formée avec l’exigence des professeurs russes.  A l’âge de 24 ans, elle a quitté son pays pour émigrer aux Etats-Unis et ainsi se donner plus de chances de gagner sa vie. Seulement, après des ennuis de santé et des dettes qui se sont amoncelées, Emily a dû se résigner à abandonner sa profession et à se donner en représentation dans des restaurants ainsi que dans les rues de Los Angeles avec pour seul compagnon, son violon d'une valeur de 10000 dollars. 

Un jour, elle s'est fracturée le poignet après que quelqu'un l'ait poussée dans un bus, elle s'est alors retrouvée dans l'incapacité de jouer, et comme elle n'avait pas droit aux avantages sociaux, Emily a été noyée par les frais médicaux. Elle s'est ensuite retrouvée à la rue, car elle ne pouvait plus payer son loyer, elle ne dormait que sur des cartons ou sur des bancs publics. Mais le pire pour Emily était encore à venir. Un jour, quelqu'un lui a volé son précieux instrument et depuis, ce fut le début d'une deuxième descente aux enfers pour Emily.

Mais c'était sans compter sur sa voix de soprano exceptionnelle, qu'elle n'a pas hésité à mettre en valeur pour se faire remarquer par les passants. Ainsi, en septembre 2019, sur le quai de la station Wilshire/Normandie, alors qu'Emily Zamourka était en train de chanter l'air de «O mio babbino caro», un morceau d’opéra composé par Giacomo Puccini, un policier sans doute touché par sa voix mélodieuse, s'est arrêté pour la filmer. En quelques jours seulement, la vidéo est devenue virale et a été visionnée par plusieurs centaines de milliers de personnes à travers le monde. Depuis la diffusion de la vidéo, une collecte de fonds a été organisée sur internet afin de lui offrir un nouvel instrument et près de 80 000 dollars ont été récoltés pour l'aider à améliorer sa situation.  Parmi les nombreuses personnes qui sont tombées sous le charme de sa voix, le producteur Joel Diamond qui l’a contactée pour lui proposer un contrat d’enregistrement. Il semblerait que ce soit un nouveau départ pour celle qui chantait son désespoir dans les métros américains sans savoir que sa chance se trouvait là-bas. 

0 points
Upvote Downvote

#3 Loren Krytzer

Loren Krytzer était en train de vivre une véritable descente aux enfers lorsqu'un beau jour une émission de télévision a changé sa vie. Ce menuisier de profession, vivant en Californie aux Etats-Unis, s'est vu tout perdre lors d'un tragique accident de la route.  Il a été grièvement blessé au pied, au point qu'il a fallu l’amputer. Ne pouvant ainsi plus travailler ni s'occuper de ses enfants, qui ont été placés chez leurs grands-parents en Louisiane, à des milliers de kilomètres de chez lui, Loren s'est retrouvé du jour au lendemain dans une situation précaire déplorable. Expulsé de chez lui, le SDF ne faisait que survivre dans une cabane avec 200 dollars par mois qu'il recevait des aides sociales. S'enfonçant progressivement dans l'oisiveté, Loren passait ses journées entières affalé sur le canapé à regarder la télévision. Et c'est ainsi qu'il s'est retrouvé un jour à regarder une émission de brocante, dans laquelle se vendait la couverture d'une tribu indienne qui valait très cher. C'est alors que lui est venu l'idée de sortir des placards une vieille couverture poussiéreuse qui ressemblait beaucoup à celle qu'il venait de voir dans l'émission.

Il avait hérité cette couverture à la mort de sa grand-mère, car personne n'en voulait. Cette dernière l'étalait sur le sol de son porche lorsque sa chatte voulait mettre bas des petits. Le reste du temps, la couverture restait pliée sous la litière. C'est ainsi que Loren a voulu tenter sa chance en mettant en vente sa couverture chez les antiquaires, espérant en récupérer 5000 ou au mieux 10.000 dollars. Mais malheureusement là encore, personne n'en voulait. Les antiquaires pensaient qu'il s'agissait d'une vieille couverture usée fabriquée au Mexique, sans aucune valeur.

Mais d'un naturel tenace, Loren n'a pas laissé tomber, persuadé que sa couverture était un véritable trésor. Il est allé voir alors un spécialiste des Amérindiens, pour une expertise fiable. Il a été ensuite établi que la couverture datait bien de l'an 1840. Elle a été tissée à la main avec une laine teinte et appartenait certainement à un chef de la  tribu du Navajo, qui accueillait ses hôtes en plaçant sur ses épaules cet ornement en tissu, en signe de pouvoir et d'autorité. 

La couverture a été ensuite mise aux enchères et il  n'a suffi que de 77 secondes seulement pour qu'elle soit estimée à 1,5 million de dollars. Depuis, Loren est devenu très riche et a pu reprendre sa revanche sur la vie grâce à ce joli coup de pouce du destin.

0 points
Upvote Downvote

#4 Rhea Bullos

Cette fille s'appelle  Rhea Bullos et habite à Iloilo en Philippine. C’est une petite  fille frappée par la pauvreté qui a prouvé au monde entier qu'être passionné n'a définitivement aucun rapport avec la richesse matérielle et que ça peut même nous pousser à rendre l'impossible possible. Le 9 décembre 2019, Rhea a participé avec son école à une course à pied organisée par le gouvernement provincial, contre des enfants des écoles voisines et elle s'est présentée à la course .... sans chaussures.

Oui, vous avez bien entendu!  Alors que tous les autres enfants avaient tous de vraies chaussures de sport à leurs pieds, Rhea, elle, s'est contenté de s'enrouler les pieds avec des rubans de gaze, comportant le fameux symbole Nike dessiné à la main, car elle n'avait tout simplement pas les moyens de s'acheter de vrais baskets. Vous avez le cœur brisé? Attendez de connaitre la suite de l'histoire! 

Suite à cet événement d'athlétisme, Rhea Bullos a remporté trois médailles d'or grâce notamment aux sprints de 400m,  de 800m et de 1500m. Ce n'était certes pas facile pour elle, puisque le ruban de gaze s'était vite usé. Mais sa persévérance et son talent l'ont poussée à se dépasser et à relever le défi. Interrogée, la petite Rhéa avait déclaré que puisqu’elle ne pouvait pas se permettre d'acheter des chaussures de course appropriées, alors il lui est venu l'idée de s'en fabriquer. Bien évidemment, les images choquantes de la petite fille, apparues en ligne, ont fait réagir les entreprises locales, qui touchées par son fair-play et son attitude positive, lui ont offert une bonne paire de chaussures de sport. 

0 points
Upvote Downvote

Les meilleurs rappeurs de tous les temps

youtube

Comment faire une belle miniature YouTube ?