in

Les races de chiens les plus rares au monde

Depuis des milliers d'années, les chiens sont considérés comme les compagnons fidèles de l'homme, et de nos jours, la plupart d’entre nous ne peuvent tout simplement pas imaginer une vie sans eux. Avec les chats, les chiens sont les animaux de compagnie les plus courants, et leurs races diffèrent également beaucoup les unes des autres.

 

De plus les spécialistes à travers le monde travaillent tous les jours sur de nouvelles races de chiens inhabituelles. Saviez-vous que certaines races sont plus courantes que d'autres et qu’il en existe certaines qui sont même considérées comme rares ? Aujourd'hui , préparez vous a découvrir Les races de chiens les plus rares au monde.

À voir aussi :

 

Le berger de Bergame


Source : Wikipedia

Quand vous regardez un berger de Bergame, vous pourriez penser qu’il n’y a pas de chien devant vous, seulement un gros tas de laine. Mais non ! Le chien se trouve en réalité là, quelque part. Vous devez juste essayer de le voir. Ces chiens proviennent de la province de Bergame, en Italie. Comme vous pouvez le deviner, le chien a été nommé d’après l’endroit où il a vu le jour. Le fait que ces chiens duveteux soient élevés dans un pays plutôt chaud peut paraître étrange, mais en réalité, les bergers de Bergame tolèrent incroyablement le temps chaud. Toutefois, ils apprécient mieux encore la pluie et les basses températures. Aucun temps ne les préoccupe. Ce berger a été élevé afin d’aider les gens à s’occuper des moutons. Il n’est donc pas hasardeux. Le berger de Bergame ressemble à un tas de laine emmêlée. Cette épaisse couche de laine aide non seulement le chien à s’adapter aux conditions climatiques, mais le protège également des crocs des loups. Le berger de Bergame n’est pas un chien destiné à vivre à la maison. De nos jours, ils sont le plus souvent destinés exclusivement à garder les troupeaux, ainsi, ils sont rarement élevés.

L’azawakh


Source : Wikipedia

Nous devons vous prévenir que si vous voyez un chien azawakh, il est très probable que vous ressentiez un incroyable besoin de le nourrir. Cependant, sa maigreur anormale n’est pas un hasard. En fait, ce chien appartient à la famille des lévriers. Les azawakh ont vu le jour au Mali, un pays en Afrique au climat très chaud et dont une grande partie est occupée par le désert du Sahara. Il est donc tout à fait logique que les chiens dans cette région aient une constitution physique spéciale. Voici comment l’azawakh est apparu. Ces chiens n’ont pas de tissu adipeux en excès au niveau de leur corps. Les muscles sont secs et plats, la peau est fine avec un grand nombre de vaisseaux. Toutes ces propriétés, associées à des pattes longues et à un dos court, permettent au chien de développer une vitesse élevée et même d’avoir de l’assurance. L’azawakh est capable de suivre sa proie pendant longtemps, même quand il fait extrêmement chaud. Les chiens de cette race ne sont pas sociables. Ils ne peuvent pas non plus vivre dans un appartement et ont besoin d’une activité physique régulière, voilà pourquoi, vous ne les voyez pas très souvent. Ce sont principalement les éleveurs professionnels qui s’intéressent à leur élevage.

Le chien léopard Catahoula


Source : Wikipedia

Il n’y a presque aucune information sur la façon dont est apparue cette incroyable race de chiens. Certains pensent qu’elle a vu le jour quand des chiens des Indiens autochtones ont été croisés avec des loups rouges et des chiens qui ont été apportés au Nouveau Monde par les Espagnols. D’autres nient la présence de sang de loup dans les gènes, tandis que d’autres encore en sont certains. Le chien léopard Catahoula est un croisement entre un loup et un berger français. En tout cas, ce chien a vu le jour en Amérique du Nord. En 1979, le Gouvernement de Louisiane l’a même déclaré symbole officiel de l’État. Au début, ce chien était dressé pour chasser les animaux à fourrure et les grands animaux comme les cerfs, les taureaux et les ours. De nos jours, ils sont le plus souvent utilisés comme chiens bergers. Ce qui est intéressant, c’est que cette race est presque impossible à trouver en dehors des États-Unis. Il existe quelques chenils d’élevage dans quelques pays d’Europe seulement.

Le basenji


Source : Wikipedia

L’histoire de cette race commença en Afrique centrale il y a plus de 5000 ans. Les basenji ont de nombreuses caractéristiques uniques et sont donc impossibles à confondre avec d’autres chiens. Tout d’abord, ils ne peuvent pas aboyer. Oui c’est vrai, ce chien ne peut pas aboyer, du moins dans le sens propre du terme. Au lieu d’aboyer, le basenji émet des sons caractéristiques , bizarres et très bruyant.. Vous ne pouvez donc pas le rater lorsque ce chien est excité. Deuxièmement, lorsqu’il assemble ses oreilles, d’étranges rides apparaissent sur son front, exactement comme chez les humains. Le dernier trait quant à lui, c’est sa queue étroitement enroulée. De plus, cela peut paraître surprenant, mais les basenjis n’ont pas cette odeur désagréable que tous les autres chiens ont parfois après le bain. Souvent, vous pouvez voir ce chien s’auto-nettoyer comme un chat. Le pelage du basenji est considéré comme étant hypoallergénique. Il convient de dire que les basenjis ont une très petite portée, avec la naissance de 4 à 5 chiots en moyenne seulement, alors que chez les autres races de chiens, la portée peut atteindre jusqu’à 15 chiots à la fois. C’est peut-être ce quiexplique leur rareté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les règles strictes que les enfants de Donald Trump doivent suivre

Les animaux hybrides que vous n’avez jamais vu !