in

Les mystères modernes jamais résolus

Près de dizaines d'années après leur déroulement, certains mystères restent inexpliqués. Disparition, meurtre, enlèvement, les preuves peuvent être minces et les enquêteurs parfois débordés.

 

C'est alors que des affaires troubles font leur apparition et n'évoluent pas, même au fil des années. Ces faits divers mystérieux alimentent alors la presse et Internet, éveillant soupçons occultes et présences d’aliens. Voici aujourd'hui les mystères modernes jamais résolus

À voir aussi :

 

Un dernier message


Source : Freepik

Le 7 septembre à 2h28 du matin, Kareen McCabe, américaine résidant alors en Californie, reçoit un étrange message vocal sur son téléphone portable. Après écoute, il s’agit d’Henry McCabe, son mari de 32 ans, auditeur à Mounds View, Minnesota. La dernière fois qu’a été vu Henry, c’est par un ami, qui l’a déposé à une station service Holiday, vers 2 heures du matin, pas très loin de son domicile. C’est donc une vingtaine de minutes plus tard que Kareen McCabe reçoit un étrange message vocal sur son répondeur. On y distingue peu de paroles, principalement un mélange entre grognements et lamentations. Puis tout d’un coup, le message s’arrête, et une personne non reconnue articule distinctement deux mots “Arrête-toi”. Des recherches sont lancées, mais Henry McCabe reste introuvable.

Deux mois plus tard, le 2 novembre 2015, un corps est retrouvé dans le lac Rush, à New Brighton, par un kayakiste. Après identification, il s’agit de Henry McCabe. Le corps ne comporte pas de marques de contusion ou de blessures pouvant laisser envisager un acte criminel. Le légiste est formel, Henry McCabe s’est noyé. Des analyses toxicologiques ont été effectuées, ne permettant pas de confirmer la cause de la mort. Toutefois, les amis d’Henry McCabe, présents avec lui la nuit de sa disparition, ont indiqué que l’homme était dans un état d’ébriété certain.

À ce jour, la cause de sa mort est encore inexpliquée. Certains tablent sur un suicide, McCabe ayant des problèmes d’argent ainsi qu’au travail. D’autres optent pour un accident, McCabe, ayant consommé trop d’alcool ou de stupéfiants, ayant chuté dans le lac avant de s’y noyer. Pourtant, il existe d’autres hypothèses comme l’enlèvement, notamment dû à sa nationalité libérienne. Ce qui est certain, c’est qu’il n’était pas totalement seul au moment de l’enregistrement. Quelqu’un d’autre se trouvait avec lui, mais ce quelqu’un-là ne lui fit pas du mal, il ne le toucha pas. Il lui dit seulement d’arrêter.

Une cheminée


Source : Pixabay

Alors, comment sortir de la maison à l’âge de 18 ans et finir à l’intérieur d’une cheminée, dans une cabane dans les bois, avec seulement une chemise et des vêtements pliés sur un côté ? Cela ressemble à une fête complètement folle qui a mal finit. Vous ne pourrez pas le croire, mais c’est ce qui arriva à Joshua Maddux en 2008. Il était sorti un jour et avait disparu pendant sept ans. Sept ans sans avoir aucune nouvelle de lui, jusqu’à ce qu’on leretrouve dans la cheminée d’une cabane que l’on était entrain de détruire. C’est vrai, le trouver avait mis un point final à la question « où est était-il ? », mais faisait maintenant apparaître une autre question plus grande. Que faisait-il nu dans une cheminée? Ce n’est pas une fin normale pour un jeune garçon de 18 ans …

On se dit d’abord qu’il voulait entrer à la manière du Père Noël pour voler et qu’il se serait coincé là, et sans personne à proximité pour l’entendre, il serait mort peu de temps après. C’est un scénario qui, aussi étrange soit-il, serait plausible, car ce ne serait pas le premier voleur à qui cela arrive. Toutefois, cela n’avait pas de sens dans le cas de Josh, car cela n’expliquerait pas pourquoi il était à moitié nu, d’autant plus que ses vêtements se trouvaient dans la cabane. En outre, il s’était coincé dans la partie inférieure, c’est-à-dire qu’on voyait clairement les pieds qui sortaient. De manière plus simple, il avait commencé à entrer par-dessous, non par-dessus. Quoi donc? Quelqu’un l’avait-il emmené à la cabine, lui avait-il ôté la vie et l’avait-il placé là, à l’intérieur? Même si cela ne vaut pas la peine que je vous dise à quel point c’est difficile de déplacer un corps et, dans ce cas, le mettre dans un endroit si petit, imaginons que ce fut le cas. Cela paraît également impossible car le garçon n’avait pas de blessures, il n’avait pas été ligoté, étouffé, poignardé, rien. L’avait-on alors convaincu de le faire en le lui demandant tout simplement? Lui avait-on demandé de le faire de grâce ? Dans tous les cas, cela paraît bizarre. Cela paraît bizarre, même si l’hypothèse est largement acceptée. Mais sans preuve, on admet que pour une raison quelconque, il avait voulu s’y mettre volontairement et qu’au moment où il s’en rendit compte, il était coincé. D’accord, mais pourquoi se déshabiller ? Ce garçon ne souffrait pas de problèmes mentaux. C’était un jeune qui aimait jouer de la guitare et un délégué de classe très impliqué. De ce fait, je peux croire que comme un jeune écervelé, il aurait voulu monter par la cheminée juste pour essayer, car lorsqu’on est jeune, on fait des stupidités de ce genre. Mais de la même manière, cela me paraît insolite qu’il ait enlevé ses vêtements avant de le faire. La seule chose qui pourrait expliquer tout cela, c’est qu’il l’ait fait volontairement… Il existe une autre probabilité bizarre. Qu’il serait resté coincé parce qu’il voulait monter en étant habillé, qu’il aurait demandé de l’aide, que quelqu’un l’aurait entendu, que ce dernier l’aurait déshabillé du bas pour s’amuser et qu’il l’aurait abandonné. Je sais, cela a l’air dingue, mais toute l’histoire l’est en fait.

Un téléphone portable perdu


Source : Freepik

En 2014, à Fidji, un garçon monte dans un taxi et se rend compte que quelqu’un y a oublié son téléphone portable. En cherchant de quoi contacter son propriétaire, l’étudiant passe quelques temps dans les fichiers du téléphone. Il y découvre alors une vidéo, vraisemblablement tournée entre 2012 et 2013. Durant la dizaine de minutes de vidéo, on y découvre l’exécution de sang froid, de quatre hommes, à la mer. Un par un, ils sont abattus d’une rafale de balles, inondant l’eau salée de leur sang.

Seulement, les corps n’ont jamais été retrouvés. Après leurs meurtres, les hommes ont pris quelques selfies, fiers de leur coup. Des voix sont clairement entendues, permettant d’identifier plusieurs langues : le chinois, le vietnamien et l’indonésien. Plusieurs navires entourent la chaloupe. Un des bateaux a été identifié, il appartient à un homme du nom de Lin Yu-Chih, resté muet concernant son implication. À ce jour, les meurtriers n’ont pas été arrêtés. Puisque la localisation des lieux n’a pas pu être effectuée, aucun gouvernement n’a souhaité prendre l’initiative de mener une enquête. Et pour cause, les actes similaires sont légions dans la région.

Selon le NY Times, en 2013, 6000 crimes avaient été commis dans les eaux proches de la Malaisie, de l’Indonésie et du Vietnam. L’incident pourrait bien correspondre à un acte de piraterie manqué, un règlement de compte entre pêcheurs ou simplement une exécution sommaire. Toutefois, sans enquête concrète, l’affaire ne sera jamais élucidée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les animaux effrayants que l’on trouve dans les fleuves et les rivières

Les lieux de Fortnite qui existent dans la vraie vie